top of page
  • Photo du rĂ©dacteurWendy BaquĂ©

Les chroniques d'Antiigone : Sortie 43 - Limousheels

Meuh ! 🐼 (PurĂ©e, j'ai toujours rĂȘvĂ© de commencer une chronique comme ça ! đŸ€Ł)


333 000. Non, ce n’est pas le nombre de mots ni le nombre de ventes du livre que je vais vous prĂ©senter aujourd'hui. Je dirais mĂȘme mieux : 333 000 pour 374 000 en 2018. Non, ce n’est pas le nombre d’exemplaires disponibles de ce livre par rapport au nombre de lecteurs de thrillers – le genre du livre en question – en 2018. Vous ne voyez toujours pas ?


C’est le nombre de bovins par rapport au nombre d’habitants de Haute-Vienne et, plus particuliĂšrement du Limousin [1]. C’est officiel, il y a donc plus de veaux, vaches et taureaux au mĂštre carrĂ© que d’habitants dans cette belle rĂ©gion de France.


Bon, OK, je vous ai perdus. 😅 Qu’est-ce qu’elle nous cause de vaches alors qu’on veut en savoir plus sur « Sortie 43 », que son visuel nous montre des menottes et des talons aiguilles et le nom d’une auteure Ă©nigmatique ? C’est parce que ladite auteure vient de cette belle rĂ©gion du Limousin ! Entre Creuse et CorrĂšze, entre ciel et terre, dans le premier opus de sa sĂ©rie des « Sortie », elle nous fait (re)dĂ©couvrir cette contrĂ©e (pas si) lointaine de notre douce France. Et il s’en passe des choses, en Limousin ! 😏


Attendez, juste une question
 Mais qui est donc Limousheels ? Je ne sais pas. Connue grĂące Ă  mon cher @men_in_nylon et sa sĂ©rie de photos signĂ©e par la talentueuse @elicec_p, elle m’intrigue autant qu’elle me questionne.


"Sortie 43", mis en scĂšne par @men_in_nylon, photo de @elicec_p
"Sortie 43", mis en scĂšne par @men_in_nylon, photo de @elicec_p


Sur son compte Instagram, Ă  l’instar de son hĂ©roĂŻne, elle ne montre que ses talons aiguilles et ses longues jambes, ses textes Ă©nigmatiques et pleins d’humour et ses livres Ă  ses pieds 
 comme le lecteur que nous sommes ! Alors, Ă©norme coup de marketing de gĂ©nie, comme les plus grands auteurs se cachant derriĂšre un pseudo et ne montrant pas leur tĂȘte ? Entretien d’un mystĂšre pour mieux le rĂ©vĂ©ler le moment venu ? Personnage Ă  part entiĂšre ? Ou pudeur toute justifiĂ©e pour prĂ©server son identitĂ© ? Quoi qu’il en soit, la magie opĂšre et je n’ai qu’une envie : savoir la suite ! đŸ€©


Mais sortons Ă  prĂ©sent du mystĂšre et parlons du roman. La sortie 43 est celle qui nous fait sortir de l’autoroute pour entrer dans les lieux de l’action. PlongĂ© dans le quotidien de la nouvelle prĂ©fĂšte en talons hauts, l’inĂ©narrable Sylvie Lachan, le lecteur dĂ©couvrira que la vie Ă  la prĂ©fecture n’est pas de tout repos. Magouilles un peu louches, soirĂ©es Ă  thĂšmes

dans un beau chĂąteau, rĂ©seau de truands de la pire espĂšce ou trafics en tous genres, chacun cache bien son jeu et donne du fil Ă  retordre Ă  notre belle hĂ©roĂŻne qui n’a pas sa langue dans sa poche.




DĂšs l’incipit, de nombreux personnages nous sont prĂ©sentĂ©s d’une maniĂšre que j’ai trouvĂ©e trĂšs originale (et que je vous laisse dĂ©couvrir ! 😉). Au fil des pages, nous apprendrons Ă  les connaĂźtre et Ă  les aimer (ou pas !). Je les ai trouvĂ©s trĂšs bien dĂ©veloppĂ©s, avec une psychologie approfondie et cohĂ©rente avec leur vĂ©cu, mĂȘme si une part de mystĂšre est prĂ©servĂ©e pour Sylvie et qu’on pressent qu’on en saura plus dans les prochains tomes. Ça y est, on est tous accros Ă  Sylvie Lachan ! Et Amandine, et Luiz, et Pierre, et Gabriel, et AlizĂ©e
 bref, toute cette clique m’intrigue et il me tarde de les retrouver Ă  la prochaine sortie !


L’intrigue est trĂšs prenante et les codes du thriller sont respectĂ©s, tout en Ă©tant transcendĂ©s par la vie de ces protagonistes hauts en couleur. Le lecteur mĂšne l’enquĂȘte et se prend au jeu, tout comme l’hĂ©roĂŻne.


La plume de Limousheels est fluide et agrĂ©able Ă  lire, totalement adaptĂ©e au genre et teintĂ©e d’humour. Encore mieux, elle parvient Ă  nous faire ressentir une multitude d’émotions que j’ai apprĂ©ciĂ© trouver dans un thriller et qu’il me manque parfois dans ce genre littĂ©raire. Le petit plus ? Comme dit plus haut, grĂące Ă  de jolies descriptions et mises en scĂšne trĂšs prĂ©cises, elle parvient Ă  nous faire dĂ©couvrir son Limousin comme si nous y Ă©tions.


Le petit plus ? La bande-son oĂč se glisse rĂ©guliĂšrement l’un de mes groupes fĂ©tiches et leurs paroles choisies : Indochine est Ă  l’honneur ! đŸ€© Et il est vrai que l’univers de Nicola, entre « Savoure le rouge », « Adora », « Ultra S. » et « Marilyn » donnent le La de l’ambiance de ce livre.



Pour conclure, gros coup de cƓur pour ce premier tome et ses personnages ! Une plume brillante et une intrigue bien ficelĂ©e
 on en redemande ! Ce thriller haletant m’a happĂ©e du dĂ©but Ă  la fin. Vite, vite, on se retrouve dans quelques pages, pour ma chronique de « Sortie balkanique ».


Et vous, connaissez-vous ce livre, cette auteure ? Dites-moi tout en commentaire ! 💬


Merci beaucoup de m'avoir lue. Pour suivre toute mon actualitĂ© et ne passer Ă  cĂŽtĂ© d'aucune chronique, pensez Ă  vous abonner au blog, Ă  ma page Facebook ou encore mon compte Instagram. 😉 Tous les liens sont disponibles ➡ par ici. ⬅







Couverture de "Sortie 43" par Limousheels

Comments


bottom of page